• UTILISEZ L'APPLICATION
    COMPAs
    Pour aider les aînés en confinement à communiquer
    avec leur proche aidant et leur famille dans le contexte
    de la COVID-19
  • Dre Ana Inés Ansaldo et son équipe travaillent sur l’implantation de COMPAs
    dans des établissements de soins de longue durée
    à Montréal en réponse à la COVID-19.

Dre Ana Ines Ansaldo et son équipe du laboratoire plasticité cérébrale communication et vieillissement vous souhaitent la bienvenue.

Notre laboratoire est un lieu de recherche et de réflexion sur le cerveau vieillissant et ses capacités de traitement du langage.

Lancement de la nouvelle version de COMPAs dans le contexte de la COVID-19. 

Dr Ana Inés Ansaldo et son équipe, à l’origine de cette application, s'apprêtent à étendre l'application dans des établissements de soins de longue durée en réponse à la COVID-19. 

COMPAs est une application développée pour favoriser la communication auprès des personnes présentant une démence ou toute autre barrière de communication avec les aidants naturels ou professionnels. Dans le contexte de la COVID-19, COMPAs s’avère plus à propos que jamais, car elle favorise une communication axée sur la personne, mettant l’emphase sur la dimension émotionnelle des échanges. Puisqu’elle peut être jumelée avec zoom, COMPAs s’adapte très bien au contexte d’isolement physique imposé par la pandémie..

Grâce à une application qui regroupe des images, de la musique et des vidéos de moments marquants de leur vie, des aînés confrontés à des problèmes de communication à cause d'une démence, par suite d’un accident vasculaire cérébral (AVC) ou en raison d’autres problèmes de santé parviennent à échanger avec leur proche aidant et leur famille. L'application nommée COMPAs (pour «communication proche aidant»), développée par Ana Inés Ansaldo et son équipe, favorise la communication entre les personnes âgées et leurs proches aidants, qu’ils soient soignants, membres de la famille ou professionnels de la santé. Lire la suite de l'article de Dominique Nancy du Forum de l'université de Montréal.

Vous vous occupez d’une personne ayant une maladie neurodégénérative et avez de la difficulté à communiquer avec elle?

L'application COMPAs permet de voir des photos et des vidéos ainsi que d'écouter de la musique. Il s'agit de créer une bibliothèque de matériel personalisé. Ce matériel suscite des émotions positives, favorise et facilite la communication. 


Laboratoire Plasticité cérébrale Communication Vieillissement

Les recherches menées dans le Laboratoire visent à développer des nouvelles connaissances le traitement des troubles du langage, observés suite à des accidents vasculaires cérébraux ou dans le cadre des démences.

L’impact du bilinguisme sur le vieillissement cognitif et ses effets sur le fonctionnement cérébral sont aussi étudiés.

La plasticité cérébrale et le cerveau des ainés

CAPACITÉ DU CERVEAU

La plasticité cérébrale est la capacité que le cerveau a de modifier des réseaux afin d'optimiser sa performance. La plasticité cérébrale se manifeste tout au long de la vie, y compris durant le vieillissement. La neuroimagerie fonctionnelle permet d'examiner les mécanismes de plasticité cérébrale dans des situations telles l’apprentissage d’une langue seconde, ou la récupération après une lésion cérébrale provoquant des déficits langagiers.

FAVORISER LE BIEN VEILLIR

Une meilleure connaissance des mécanismes de plasticité cérébrale propres au vieillissement permettra de favoriser le bien vieillir, autant chez des populations âgées saines que chez des aînés atteints de lésions cérébrales. Le Laboratoire de plasticité cérébrale, communication et vieillissement vise à décrire les mécanismes de plasticité cérébrale associés au traitement du langage chez la personne âgée. Les travaux s’appuient sur des bases théoriques du domaine des neurosciences cognitives et de l’orthophonie, tout en intégrant des approches technologiques de la neuroimagerie fonctionnelle.

RÉACTION À LA STIMULATION

Les travaux menés au sein du Laboratoire de plasticité cérébrale, communication et vieillissement montrent que le cerveau vieillissant réagit à la stimulation spécifique et intensive. On peut alors stimuler la plasticité cérébrale chez la personne âgée de sorte à améliorer sa performance cognitive et optimiser sa qualité de vie

Le laboratoire de plasticité cérébrale, communication et vieillissement

DRE ANA-INÉS ANSALDO

Orthophoniste de formation, Dre Ana Inés Ansaldo s'intéresse aux mécanismes de plasticité cérébrale reliés au traitement du langage, notamment dans le vieillissement. La suite...

LES ÉTUDIANTS

Le Laboratoire de plasticité cérébrale, communication et vieillissement accueille des étudiants aux cycles supérieurs et des stagiaires postdoctoraux, provenant de domaines divers et d'universités à travers le monde.

De nombreux articles scientifiques, chapitres de livres et autres publications sont produits par les membres du Laboratoire, favorisant le transfert et le partage des connaissances. Voir la liste des publications
La Dre Ansaldo agit comme réviseure pour de nombreux journaux scientifiques de portée internationale, tels Cortex, Neuroimage, Brain & Language, Brain and Cognition, etc.
L'équipe de la Dre Ansaldo travaille en étroite collaboration avec de prestigieux laboratoires nationaux et internationaux, ainsi que des associations québécoises regroupant des personnes souffrant d'aphasie. Voir Collaborateurs
Au delà des activités du laboratoire Dre Ana-Înés Ansaldo dirige le développement de projets tels COMPAs et CAREC.